Un papier de riz, une encre traditionnelle que l'on dilue sur une pierre à encre, des pinceaux en poils de blaireau ou de belette, voici trois éléments indispensables à la calligraphie et à l'aquarelle chinoises.

 

Aquarelle_chinoise_c

 

Mais ce qui importe le plus, c'est la sûreté du geste et sa précision. En un minimum de coups de pinceau, l'essence même du sujet doit être suggérée.

Il est intéressant de noter la manière dont apparaissent la dentelure et la transparence des feuilles.

 

 

 

Un sceau termine et authentifie l'oeuvre.